Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lubies et obsessions d'un âne debout

Mes lubies et mes obsessions, au gré de mes humeurs et de l'air du temps.

À moins que vous ne préfériez une chèvre

Publié le 13 Juillet 2013 par âne debout in découvrage, repiquage

« Supposez que vous êtes sur le plateau d'un jeu télévisé, face à trois portes et que vous devez choisir d'en ouvrir une seule, en sachant que derrière l'une d'elles se trouve une voiture et derrière les deux autres des chèvres. Vous choisissez une porte, disons la numéro 1, et le présentateur, qui lui sait ce qu'il y a derrière chaque porte, ouvre une autre porte, disons la numéro 3, porte qui une fois ouverte découvre une chèvre.

Il vous demande alors : « désirez-vous ouvrir la porte numéro 2 ? ».

À votre avis, est-ce à votre avantage de changer de choix et d'ouvrir la porte 2 plutôt que la porte 1 initialement choisie ? »

À moins que vous ne préfériez une chèvre

Pas facile n’est-ce pas ?

Puisqu’il reste une voiture et une chèvre, pensez-vous que vous avez 1 chance sur 2 d’avoir choisi la bonne porte ?

Puisqu’il reste une voiture et une chèvre, pensez-vous que changer votre choix vous donnera également 1 chance sur 2 d’obtenir la voiture ?

Réponse :

Hé bien non, vous n’avez pas 1 chance sur 2 d’avoir choisi la bonne porte. Vous aurez 2 chances sur 3 de gagner la voiture en modifiant votre choix initial c’est-à-dire en changeant de porte.

Cela s’appelle le paradoxe de Monty Hall.

Explication :

Après avoir choisi une porte vous avez 1 chance sur 3 de gagner et 2 chances sur 3 de perdre. On est bien d’accord ?

Ça veut dire que vous auriez eu plus de chances de gagner en choisissant les 2 portes que vous n’avez pas choisies. On est toujours d’accord ?

Hé bien, le présentateur vous le propose et encore mieux, il vous montre laquelle il faut éliminer.

Vous avez donc 2 chances sur 3 de gagner en modifiant votre choix initial.

Vous avez encore du mal à me croire ? Testez vous-même

Commenter cet article