Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lubies et obsessions d'un âne debout

Mes lubies et mes obsessions, au gré de mes humeurs et de l'air du temps.

Les barbares de la civilisation

Publié le 8 Février 2012 par âne debout in repiquage

L-humain-d-abord.jpgHier soir, à la fin de son meeting de Villeurbanne, Jean-Luc Mélenchon a lu un texte de Victor Hugo :
Les Misérables - Tome IV - Chapitre 5
 
Faits d’où l’histoire sort et que l’histoire ignore
 
    "En 93, selon que l’idée qui flottait était bonne ou mauvaise, selon que c’était le jour du fanatisme ou de l’enthousiasme, il partait du faubourg Saint-Antoine tantôt des légions sauvages, tantôt des bandes héroïques.
   Sauvages. Expliquons-nous sur ce mot. Ces hommes hérissés qui, dans les jours génésiaques du chaos révolutionnaire, déguenillés, hurlants, farouches, le casse-tête levé, la pique haute, se ruaient sur le
vieux Paris bouleversé, que voulaient-ils ? Ils voulaient la fin des oppressions, la fin des tyrannies, la fin du glaive, le travail pour l’homme, l’instruction pour l’enfant, la douceur sociale pour la femme, la liberté, l’égalité, la fraternité, le pain pour tous, l’idée pour tous, l’édénisation du monde, le Progrès ; et cette chose sainte, bonne et douce, le progrès, poussés à bout, hors d’eux-mêmes, ils la réclamaient terribles, demi-nus, la massue au poing, le rugissement à la bouche. C’étaient les sauvages, oui ; mais les sauvages de la civilisation.
   Ils proclamaient avec furie le droit ; ils voulaient, fût-ce par le tremblement et l’épouvante, forcer le genre humain au paradis. Ils semblaient des barbares et ils étaient des sauveurs. Ils réclamaient la lumière avec le masque de la nuit.
   En regard de ces hommes, farouches, nous en convenons, et effrayants, mais farouches et effrayants pour le bien, il y a
d’autres hommes, souriants, brodés, dorés, enrubannés, constellés, en bas de soie, en plumes blanches, en gants jaunes, en souliers vernis, qui, accoudés à une table de velours au coin d’une cheminée de marbre, insistent doucement pour le maintien et la conservation du passé, du moyen-âge, du droit divin, du fanatisme, de l’ignorance, de l’esclavage, de la peine de mort, de la guerre, glorifiant à demi-voix et avec politesse le sabre, le bûcher et l’échafaud. Quant à nous, si nous étions forcés à l’option entre les barbares de la civilisation et les civilisés de la barbarie, nous choisirions les barbares."
 
Soyons les barbares de la civilisation
Commenter cet article

geo 13/02/2012 15:46


""" « Les seuls qui tiennent la route, c’est le Front de Gauche, en prenant en charge la totalité du discours qui est celui de l’humanisme
républicain.""""


rien que cela m'inquiète, serait il le seul a détenir la vérité.?


bon je reviendrai si vous le voulez car je n'ai pas accés au lien que vous me signalez


petit problème de connection et débit...


amicalement

geo 13/02/2012 15:32


bonjour" L'âne debout"


Idées de gauche dure..qui pourraient rappeler le communisme..


idée de cet anti capitaliste  qui nie l'enrichissement par le travail


idée de cette égalité qui est un non sens parlons plutôt d'équité..


tu travailles un peu tu est un peu payé


tu travailles beaucoup tu es beaucoup payé


tu travailles pas et bien essaye quand même sinon rien...


etc..etc...


les idées de gauche dure n’ont pas mes faveurs...c'est interdit?


mais bon je peux me tromper...comme tout le monde...n'est ce pas!!!


amicalement

Nimp 12/02/2012 11:34


Bonjour geo,


Pourriez-vous préciser de quelles idées vous parlez, qui ne vous plaisent pas ?

geo 11/02/2012 17:04


excusez les fautes..je n'ai pas relu..


appauvrirent

geo 11/02/2012 17:00


bonsoir.


j'aime bien l'homme, agréable,


d'un humour parfois grinçant ce qui ne me déplait pas..


cultivé


mais je n'aime pas ses idées..


dans un autre pays et dans un autre tetemps elles ont faits des millions de morts et appauvrir des nations..


peut être fais je une erreur!!!


bonne soirée


amicalement

âne debout 13/02/2012 15:00


Connais-tu bien ses idées ? Je te conseille de consacrer 49 minutes à regarder et écouter ceci : http://politique.radiofrance.fr/jean-luc-melenchon-fev/