Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lubies et obsessions d'un âne debout

Mes lubies et mes obsessions, au gré de mes humeurs et de l'air du temps.

Les visiteurs chez Charlot

Publié le 30 Octobre 2010 par âne debout in épatage

Dans un film de Charlie Chaplin datant de 1928 on peut voir une femme marchant dans la rue et utilisant un téléphone portable. (Ça commence vers 2 mn 30)

 

 

 

Étonnant non ?

Commenter cet article

dandurvous pr^chez 05/11/2010 08:34


jolie arnaque


âne debout 05/11/2010 18:33



Oh ça n'arnaque personne. Et c'est marrant. Ça fait du buzz pour pas grand-chose, c'est vrai, mais il y a des arnaques plus graves.



Duchesse 03/11/2010 19:43


Chaplin tourne ici la première de son film (le pourquoi de l'affiche). L'hypothèse la plus probable serait qu'elle tient son chapeau et parle à son mari qui la précède.


âne debout 04/11/2010 09:37



Mais est-ce vraiment son mari ? Nouveau mystère dans l'affaire du téléphone.



Gaby R 02/11/2010 08:27


Voilà c'est toujours pareil avec les poireaux, on se moque, on les méprise, ils sont seuls...Elle, elle avait un coeur, elle lui parlait à son Hercule


Gaby R 01/11/2010 20:21


Je pense que cette femme tente de cacher un poireau, pauvre poil aussi isolé que long et disgrâcieux. Et c'est manifestement raté.


âne debout 01/11/2010 21:20



Et elle lui parle à son poireau ?



pierre 01/11/2010 16:34


P'tet ben qu'ils ont tourné le film à Roswell ?
:o°


âne debout 01/11/2010 21:16



Ça doit être ça. D'ailleurs il me semble avoir aperçu Jacques Pradel.