Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lubies et obsessions d'un âne debout

Mes lubies et mes obsessions, au gré de mes humeurs et de l'air du temps.

Toujours pas compris ?

Publié le 17 Octobre 2010 par âne debout in révoltage

manifestation-retraite.jpg

« Il y a une baisse significative, sensible, du nombre de manifestants dans la rue, il n’en demeure pas moins qu’il y a encore beaucoup de manifestants. Cela renforce le devoir d’explication du gouvernement sur cette réforme. »

Je lis dans Ouest-France d’aujourd’hui cette déclaration d’Éric Woerth, ministre du travail.

Me viennent plusieurs réflexions. Imaginons qu’il y ait eu plus de manifestants. Le ministre aurait alors déclaré : « Il y a une hausse significative, sensible, du nombre de manifestants. Cela renforce le devoir d’explication du gouvernement sur cette réforme ».

Qu’aurait-il pu déclarer d’autre ? Que le gouvernement accepte de faire machine arrière sur sa réforme ? Alors il faut nous donner les règles du jeu. C’est à partir de combien de manifestants ? Combien de millions de personnes dans la rue ? Combien de lycées fermés ? Combiens de journées de grève ? Y en a-t-il assez ? Non, encore un effort ?

Je n’y crois pas. Peut-être dans quelque temps mais pas pour le moment. Je pense vraiment qu’il aurait eu exactement la même réponse.

Donc, baisse ou hausse du nombre de manifestants, ça ne change rien en ce qui concerne l’attitude du gouvernement. La seule idée qui vient à l’esprit du ministre du travail, c’est qu’on a mal compris sa réforme et qu'il doit encore nous l'expliquer.

On la trouve injuste, c’est qu’on a mal compris. On trouve que les femmes sont pénalisées, c'est qu'on a mal compris. On pense que ça ne tient pas compte de la pénibilité, c'est qu'on a mal compris. On reproche que les syndicats et les partis n’aient pas été consultés en amont pour négocier, c’est qu’on a mal compris. On regrette que les revenus du capital ne soient pas mis à contribution dans le financement de la retraite, c’est qu’on a mal compris.

Je vais vous dire les vrais mots qui étaient dans la tête d’Éric Woerth en faisant cette déclaration : « Les Français sont des cons, ils ne comprennent rien. »

Oui, Monsieur le Ministre, nous sommes des cons. Nous vous avons placés, vous et vos complices, à la tête du pays. Mais, promis juré, nous ne recommencerons pas.

La seule solution, c’est que les députés et sénateurs de la majorité fassent eux-mêmes le travail : désavouer Sarkozy et le gouvernement actuel. Que les sous-officiers se placent du côté des mutins et mettent le capitaine et ses officiers aux fers. C’est leur seule chance de sauver les meubles aux prochaines élections. Vous croyez que je rêve ?

Commenter cet article

PublicSénile 18/10/2010 15:06


De retour avec un sujet se rapprochant sensiblement : http://www.publicsenile.fr/politique/super-gaucho/

Quand les conflits inter-partis mènent notre pays au chaos !


âne debout 18/10/2010 17:50



J'arrive.



Pangloss 18/10/2010 10:57


Le fondement de la retraite, mieux encore: sa définition, c'est de s'arrêter de bosser (pour un patron, pour des clients, pour l'Etat) pour vivre son "troisième âge". Une réforme fondée sur le
report de la "borne d'âge" est une négation de cette définition. Ce n'est en aucun cas un progrès. Chercher une solution comptable à un problème social est une erreur. Comme sont des erreurs
d'utiliser le principe comptable à l'Education, à la Santé et aux autres services publics que l'on veut faire entrer dans le secteu marchand. Si l'Etat ou plutôt ceux qui se le sont approprié
démontrent leur incompétence ou leur refus d'assurer leur mission pour le seul bénéfice d'une classe dominante, le risque est grand de voir apparaître d nouveaux meneurs qui voudront "faire notre
bonheur"; qu'ils s'appellent Duce, Petit père des peuples, Caudillo ou Fühher.


âne debout 18/10/2010 13:41



Ok à 100%



geo 18/10/2010 00:26


je suis un peu de l'avis de pangloss..cette fixation sur l'âge est illogique...
Mais ne serait ce pas la meilleure carotte que tiennent les syndicats qui pensent (et ça j'en suis sur pour l'avoir penser par le passé....)
les Français sont des cons...
Les manifestants qui crient tellement fort n'ont même pas entendu le propos d'Aubry qui est pour une augmentation de la durée de cotisations tout en maintenant l'âge de départ a 60 ans....
ce qui sous entends que l'âge de départ sera supérieur a 60 ans et que si vous partez à 60 ans le taux ne sera pas 100%...ne pas comprendre cela c'est vraiment être con....
amicalement


âne debout 18/10/2010 10:52



Quand quelqu'un me dit " malgré toutes mes explications vous n'avez toujours pas compris que j'ai raison, alors je vais continuer à vous expliquer ", moi je comprends " vous êtes vraiment
con ".


C'est le véritable sujet de mon billet.



Duchesse 17/10/2010 21:44


Je vois que l'inspiration est revenue. Merci qui ?


Carlus 17/10/2010 19:48


"Nous vous avons placés, vous et vos complices, à la tête du pays. Mais, promis juré, nous ne recommencerons pas."

Si c'était si sûr que ça, on attendrait tous tranquillement 18 mois pour faire abolir cette loi avec effet rétroactif.
La crispation actuelle vient certainement de l'intime conviction de chacun qu'une fois votée, cette loi ne sera pas fondamentalement modifiée, quelque soit le décideur futur.
Enfin... c'est juste une impression !


âne debout 18/10/2010 10:39



"Si c'était si sûr que ça, on attendrait tous tranquillement ..."


C'est pas si sûr que ça. C'est pour ça qu'il ne faut rien lâcher.